Commune de Saint-Lys
Accueil » Ville » Vie municipale » Expression libre

Expression libre

Cette page est réservée à l’expression des groupes politiques qui composent le conseil municipal de Saint-Lys. Cette disposition est prise en conformité avec la loi “Démocratie et proximité” du 22 février 2002 (Article L. 2121-27-1). Les textes qui sont publiés dans cette rubrique relèvent de la seule responsabilité des groupes politiques et élus signataires. Ils ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de la commune de Saint-Lys.

Groupe majoritaire Saint-Lys Ensemble

Ensemble,

Depuis 2018, la France et le monde traversent une succession de crises majeures. Gilets jaunes, Covid, guerre en Ukraine, tensions entre la Chine et les Etats-Unis et aujourd’hui une inflation à un niveau que nous n’avions pas connu depuis 30 ans. Ce contexte fragilise un peu plus tous les jours les personnes les plus vulnérables.
Que se passera-t-il demain ? Nul ne peut le prédire et il est important de rappeler combien la paix de ce monde est fragile et difficile à maintenir, que c’est à chacun d’oeuvrer à construire demain un monde meilleur pour nos générations futures.
À chaque moment grave en France et dans le monde, notre ville et ses habitants se sont toujours mobilisés, montrant leur attachement indéfectible à la République par leur solidarité, leur fraternité, leur tradition de terre d’accueil et leur souhait de paix.
Vous connaissez la forte mobilisation de saint-lysiens volontaires pendant la crise sanitaire pour distribuer les masques et qui ont également répondu présents pour être assesseurs lors des élections. Fidèles à leur engagement, ces citoyens bénévoles n’ont pas manqué à l’appel pour accompagner les réfugiés ukrainiens puis, permettre à nouveau l’exercice d’une solidarité pour la veille « plan canicule ». L’ensemble des actions menées nous permettent de nous reconnaître et contribuent au bien-être de chacune et de chacun en prodiguant ou en bénéficiant de cette solidarité. Donner, c’est aussi recevoir.
Dans ce contexte, qui invite les élus à construire ensemble des solutions pour protéger les plus faibles et améliorer la vie de chacun, les responsables politiques d’opposition de Saint-Lys s’évertuent à relayer tout ce qui peut faire naître une polémique.
Cette opposition, sans jamais aucune proposition, basée sur le dénigrement et les attaques perpétuelles, ne mène que dans une impasse : celle du conflit permanent, stérile, et donc inutile.
En responsabilité, il y a les décisions que l’on aimerait prendre et celles que l’on doit prendre. Pour nous, équipe majoritaire, les décisions seront toujours prises dans l’intérêt général de la commune. Alors, plutôt que la critique systématique qui ouvre trop souvent la voie à la démagogie et aux raccourcis simplistes, un message à nos oppositions : impliquez-vous, construisez avec nous le Saint-Lys de demain, dans le respect de notre démocratie.

Les élus du groupe Saint-Lys Ensemble. Internet : http://www.saint-lys-ensemble.com/

Imagine Saint-Lys

De la fumée et du feu

Force est de constater que, depuis que M. Serge Deuilhé est aux affaires, l’état du foncier communal de St-Lys s’est considérablement dégradé, jusqu’à ce lamentable incendie de la Moutonne.
Malheureusement, ce n’était pas le seul bien communal à l’abandon. Il y en a un de 2 ou 3 hectares derrière la station d’épuration qui risquent de flamber un jour.
La municipalité laisse ses propres terrains de la Moutonne à l’abandon. Sous les autres municipalités, ces terrains étaient cultivés ou l’herbe était broyée une fois par an.
Regrettable que la municipalité actuelle ne s’impose pas à elle même, ce qu’elle exige des propriétaires de friches qui doivent nettoyer leurs terrains sous peine d’amende. En effet, du fait de la loi, les propriétaires sont tenus de défricher leur terrain.
L’incendie du 18 juillet était donc prévisible. Laisser en friche plus de 10 hectares de réserve foncière communale dépasse l’entendement. Cela devient ridicule quand on sait que ces terrains derrière la zone d’activité du Boutet étaient prévus dans le PLU, concocté par le maire, pour être « une compensation de zone humide » pour permettre la biodiversité ! Nous avions déjà dit que ce n’était qu’un lieu sec et broussailleux.
Pour aller plus loin, il faut qu’on intègre le réchauffement climatique dans la gestion des terres communales à St-Lys. L’absence d’une politique écologique responsable à St-Lys sans plantation d’arbres, sans panneaux solaires, sans entretien de la nature, commence à se payer maintenant. Avec la montée des températures, les incendies se multiplieront. Certains géographes alertent qu’en 2035 on aurait plus de 35 jours au delà de 35 degrés à Saint-Lys.
Cela demande une remise à plat de notre rapport à la nature et à son entretien.

Vos élus d’Imagine Saint-Lys : Nicolas Rey-Bèthbéder, Nicole Dédébat, Thierry Andrau, Pascal Valière et Annabelle Sarrat.
Blog: Canard de l’Ayguebelle. Facebook : Imagine Saint-Lys. E-mail : imaginesaintlys@gmail.com

Saint-Lys en vie

Après des vacances méritées…

C’est la rentrée, après des vacances méritées, nous nous retrouvons sur le chemin du travail ou de l’école, et en pensant également à nos aînés et à ceux qui sont sans emploi. Que Saint-Lys est beau, juste et bon : une carte scolaire à l’écoute de tous, une voirie améliorée et un développement économique sous l’impulsion d’élus volontaristes. Les commerçants, artisans professions libérales industriels et associations écoutés, une démocratie qui respecte les minorités, de nouveaux projets d’équipements sportifs en cours de réalisation, un lien humain renforcé, du fond plutôt que de la comm.
Patatrac, le ronron ambiant nous avait tous endormi. Malgré le grand marchand de sable, nous sommes en train de nous réveiller sous le règne du CPAR et d’un nouveau PLU opaque à souhait sans fil conducteur pour l’avenir de notre commune. Alors ouvrons tous les yeux, tendons la main et ensemble agissons.

L’équipe Saint-Lys en vie : A LEPAPE, L.POMERY, T.BERTRAND

Jean-Pierre Michas

Redonner la parole aux Saint-Lysiens pendant les conseils municipaux !

Après deux ans de conseiller municipal, le principal enseignement que je tire de ma « vie politique » à Saint-Lys est que l’on y cultive sciemment l’opacité sur tous les sujets et de façon permanente. A des degrés divers, certes, mais de façon systématique. Une fois l’élection passée, les saint-lysiens sont écartés jusqu’à la prochaine échéance. Cela doit cesser.
S’il est assez facile d’obtenir des informations sur la semaine bleue ou les trois séances de ciné plein air annuelle, en revanche, dès que l’on arrive sur des sujets comme le CPAR, la mise en carence, l’abandon du Plan Local d’Urbanisme, la mise en place d’emplacements réservés, l’urbanisme anarchique ou le bétonnage par des promoteurs, là, la musique change radicalement ! Songez tout de même qu’un conseil municipal s’est terminé à Huis-Clos pour pouvoir éluder des questions sur le CPAR.
Il faut avoir essayer de rentrer dans tel ou tel dossier pour comprendre à quel point les informations importantes sont jalousement verrouillées par un petit cercle de personnes.
En conséquence, le conseil municipal est devenu une chambre d’enregistrement. L’opposition pause ses questions, le maire fait les réponses qu’il l’arrange, les conseillers godillots votent à l’unissons et basta. Une « Comedia Dell Arte » ou chacun y va de ses effets de manche. Dans quel but ? pour quel résultat ? Aucun, je vous l’affirme.
Je le dis et je le répète, pour que l’intérêt général soit au coeur des débats, il faut rendre la parole aux saint-lysiens et associations de saint-lysiens. Que ce soit lors des conseils municipaux ou en dehors, ils doivent pouvoir poser leurs questions et être entendus.
J’entends faire quelques propositions et recueillir l’avis du plus grand nombre pour que la participation citoyenne ne soit plus un GROS MOT à Saint-Lys. Je vous donne rendez-vous dès la rentrée sur mon site www.lesaintlysien.com, pour répondre à une enquête que je lance sur le sujet.

Jean pierre Michas, Conseiller municipal
site www.lesaintlysien.com, facebook https://www.facebook.com/lesaintlysien

Aller au contenu principal